Organiser un événement dans votre Parlement

Focus-2014-aug-IPU.jpg
Copy of Copy of Joining automation graph

Cette initiative m'offre l'occasion de réitérer l'engagement et la détermination de l'Union interparlementaire à lutter sans relâche pour éliminer le travail des enfants.

L'échéance de 2025 nous presse à accélérer le rythme de nos efforts.

En savoir plus : ipu.org

Martin Chungong

Secrétaire général,
Union interparlementaire

Informations à l'intention des parlementaires

Les Nations Unies ont désigné cette année comme l'Année internationale de l'élimination du travail des enfants, et nous relevons ce défi urgent en lançant une initiative mondiale appelée "Une part équitable pour éliminer le travail des enfants" sous l'impulsion du lauréat du prix Nobel et défenseur des droits de l'enfant tout au long de sa vie, Kailash Satyarthi.

Le pouvoir des parlementaires

Les parlementaires apportent depuis longtemps des contributions cruciales aux progrès en vue d'éliminer le travail des enfants. Aux côtés de l'UIP et d'une coalition mondiale rassemblant des lauréats du prix Nobel, des dirigeants confessionnels, syndicaux et des chefs d'entreprise, des organisations de la jeunesse, d'autres agences des Nations Unies et la société civile, nous exhortons les parlementaires du monde entier à continuer à faire preuve d'un leadership fort afin d'éradiquer cette injustice. 

Nous invitons tous les parlementaires à organiser une session parlementaire spéciale sur le travail des enfants au cours de l'année 2021 pour marquer officiellement l'Année des Nations Unies dans leur pays et discuter de la question directement avec des survivants.
 

Amplifier les voix des survivants

Bien qu'un enfant sur dix dans le monde continue à travailler pour survivre au lieu d'être à l'école et de s'instruire, leurs voix et leurs expériences sont rarement entendues par la société en général, et moins encore dans des lieux de décision et de pouvoir tels les assemblées parlementaires. Nous demandons aux parlementaires d'organiser une session spéciale pour offrir une plate-forme aux survivants du travail des enfants afin qu'ils puissent témoigner devant leurs représentants. Ce faisant, les parlementaires peuvent jouer un rôle fondamental dans la lutte contre la marginalisation des enfants travailleurs et de leurs familles.

Comment nous vous soutiendrons

Les organisateurs de la campagne "Une part équitable pour éliminer le travail des enfants" présents à l'échelon mondial et, le cas échéant, au niveau national ainsi que l'Union interparlementaire vous aideront, vous et votre bureau, à planifier et à tenir une session parlementaire spéciale. Nous vous invitons à nous faire part de toute autre initiative que vous envisagez d'entreprendre pour marquer l'Année internationale de l'élimination du travail des enfants des Nations Unies. 

Si vous souhaitez en savoir plus, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons rapidement pour organiser les prochaines étapes.

 
Copy of Copy of Joining automation graph

L'Année internationale et la campagne "Une part équitable" nous donnent l'occasion de mener à bien notre engagement d'éliminer le travail des enfants d'ici à 2025.

Le principe d'une part équitable pour chacun s'inscrit dans le mandat de l'OIT en faveur de la justice sociale. Ce principe est au cœur du problème.
 

Guy Ryder

Directeur-Général,

Organisation internationale du travail

Copy of Copy of Joining automation graph

En précipitant de nombreuses familles dans la pauvreté, la pandémie de Covid-19 a mis en péril plusieurs décennies de progrès dans l'éradication du travail des enfants.

L'OCDE approuve pleinement l'approche en trois volets promue par la campagne pour une part équitable.

 

Nous devons agir dès maintenant, et la seule manière de faire est d'agir ensemble.
 

Angel Gurria

Secrétaire-général,

OECD

FAIRE PART DE VOTRE INTÉRÊT POUR L'ORGANISATION D'UN ÉVÉNEMENT DANS VOTRE PARLEMENT

Merci de nous avoir fait part de votre intérêt ; votre message a été transmis à l'équipe et nous vous contacterons sous peu pour donner suite.

Messages de soutien