Nos demandes pour l'Année internationale de l'élimination du travail des enfants des Nations Unies

Notre but fondamental est d'éliminer le travail des enfants dans tous les pays en garantissant aux enfants les plus marginalisés et à leurs communautés une part équitable des ressources, des politiques et de la protection sociale.


Ensemble, au sein d'une large coalition de survivants, de partenaires et de militants, nous défendrons nos demandes partout où cela sera possible. Dans les grands rassemblements politiques mondiaux, les parlements, les écoles, les universités et les communautés, partout dans le monde nous mettrons le travail des enfants au cœur de tous les débats et nous ferons venir un survivant sur toutes les plates-formes.
 

Nous sommes déterminés à tout faire pour que 2021 ne soit pas l'année de la première hausse du travail des enfants depuis deux décennies. Nous exhortons les décideurs au niveau mondial, national et local à marquer cette année importante en ne se contentant pas de parler de cette injustice, mais en apportant les changements nécessaires pour y mettre fin. 

 

shutterstock_1715321374.jpg

UNE PART ÉQUITABLE DES

RESSOURCES

Il faut respecter les droits des enfants les plus marginalisés et des survivants par une répartition équitable des budgets permettant de sortir les enfants du travail pour les faire entrer à l'école, y compris les budgets des services publics essentiels au plan local et national, afin de mettre fin à l'exploitation des communautés les plus marginalisées. Au plan international, les pays riches doivent s'engager à consacrer une part équitable de leur APD et de l'allègement de la dette aux besoins des enfants les plus marginalisés.

UNE PART ÉQUITABLE DES

POLITIQUES

Les enfants travailleurs doivent bénéficier de leur part de politique publique, de justice et de protection en vertu de la loi par la mise en place et l'application des politiques et des lois existantes ainsi que par la création d'une législation et de politiques nationale et régionale permettant de combler les lacunes concernant le travail des enfants.

UNE PART ÉQUITABLE DE

PROTECTION

Le travail des enfants ne prendra pas fin aussi longtemps que les enfants travailleurs et leurs familles ne recevront pas leur part équitable de protection sociale. Les filets de sécurité et les systèmes de protection sociale dont bénéficient de nombreux enfants doivent être étendus aux enfants les plus marginalisés qui en ont le plus besoin.